Lettre à moi-même

J’entends le son des tambours dans mon cœur, pas ceux de l’amour lors d’une rencontre mais celle de la peur et de la perturbation. Aux rythmes réguliers de leurs battements, j’ai envie de crier, de pleurer et de fuir; partir en courant le plus loin possible et me cacher. Fuir est tellement simple et facile;…