Perfection dans l’imperfection

Des journées où il fait bon de ralentir se font rares. Nous sommes des êtres en quête de perfection que ce soit au travail, en relations, parents, sports, amitié, mais surtout envers nous-même. Nous sommes compréhensifs et avons de la compassion pour notre prochain, mais si rarement envers nous. Nous pardonnons à ceux qui nous ont blessé, mais pas à nous. Comme si nous devions mieux savoir. Il n’y a pas de place à l’erreur.

Chaque jour qui passe, nous nous observons, analysons nos moindres gestes, souvent en vue de nous critiquer et de nous juger. Nous passons nos vies à nous flageller des erreurs du passé, si petites soit telles. Nous sommes notre plus grand défi et notre plus grand ennemi. Apprendre à se donner de l’amour comme nous le faisons pour les autres n’est pas facile. Comprendre que nous aussi, nous avons des moments difficiles et que c’est correct. Accepter que nous ne sommes pas parfaits, que vous faisons ce que nous pensons juste à ce moment donné. Apprendre à s’aimer comme nous sommes présentement et aujourd’hui, avec toutes nos facettes, nos défauts comme nos qualités. C’est possiblement un des concept les plus difficile à appliquer au quotidien.

La quête de cette perfection nous remplit trop souvent de tristesse et d’angoisse. La société nous pousse à être toujours meilleur;  une compétition continuelle avec les autres, ainsi qu’avec soi-même. Nous courons jour après jour après la perfection et la performance. Mais pourquoi? Pourquoi vouloir tant se prouver, se faire valoir par autrui? Est-ce que ça nous rapporte réellement le bonheur? Quel est le bonheur?

Des questions qui seront peut-être répondues aujourd’hui, demain ou même jamais. Chez certaines personnes le cheminement du monde intérieur vient plus facilement alors que pour d’autres,  celui-ci est plus laborieux. Chaque chose en son temps. Plus nous voulons bousculer les choses et contrôler ce qui se déroule dans nos vies, plus il se fait difficile d’obtenir ce que vous aimerions. Ce que notre tête dit qu’il veut, n’est pas nécessairement ce que nous avons réellement besoin. Écoutez-vous, oui vous!  Pas votre tête et vos 12 000 pensées qui roulent en boucle,  mais ce qui se cache à l’intérieur. Apprendre à se connaître et à vivre avec soi est possiblement la quête de toute une vie. Se donner du repos physique et mental est primordial pour notre bien-être. Surtout se souvenir que la seule personne avec qui nous nous couchons le soir et avec qui nous nous levons le matin, est nous-même. Bien oui, nous! Et que si rien n’est parfait, et bien, c’est justement parfait!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s